GRR2 trek : La Grande Traversée de la Réunion !

GRR2 trek : La Grande Traversée de la Réunion !

Horizon Réunion, en tant que créateur de trek sur mesure a eu le plaisir d’organiser un séjour sur l’île de la Réunion pour l’association Normande « Les Chemins du Vent ». De ce fait, nous avons traversé l’île ensemble en suivant les traces du fameux GRR2 (avec quelques variantes) et je vous propose donc un réel carnet de voyage. Informations, itinéraires, photos, conseils, bons plans, anecdotes, retraceront cette fabuleuse expérience.

carte-itineraire-randonnee-pedestre-ile-de-la-reunion-map

 

“Rien n’est plus propice qu’un voyage pour sonder tous les aspects merveilleux de l’imprévu.” Jean-Raymond Boudou

 

Jour 1 / Lundi 6 mai 2019 : Début du grr2 : Mamode Camp – Gîte de la Roche écrite 

Commençons par les présentations. J’ai eu la chance de découvrir 14 personnes de cette association : Françoise, Christian, Marie-Hélène, Christian, Marie-Claire, Jean-Marc, Mireille, Françoise, Catherine, Sylvie, Martine, René, Paul et Jean-Marie. Tous de bons marcheurs, ayant l’habitude des treks à l’étranger : Népal, Bolivie, Pérou, Corse, et j’en passe !

Il était prévu que nous nous retrouvions tous à l’aéroport le lundi 06 mai au matin puis de nous faire conduire au départ du trek au niveau de Mamode Camp et commencer ainsi cette belle aventure. Malheureusement, le vol des voyageurs a été annulé le dimanche soir. Nous nous devions donc de trouver des alternatives et Clément, expert en trekking chez Horizon Réunion et responsable de la bonne organisation de ce voyage, a été obligé de supprimer la première étape et faire commencer le trek à Dos d’âne le mardi 07 mai.

De mon côté, étant déjà sur l’île, je pouvais commencer le trek à l’endroit initial et au moment prévu (lundi 06 mai) pour ainsi retrouver un couple de voyageurs déjà présents sur l’île également, au gîte de la Roche écrite le soir même.

Habitant sur Saint Pierre mais n’étant pas véhiculé, une longue route m’attendait pour rejoindre le départ du trek. J’ai dû dans un premier temps prendre le car jaune O1 à la gare de Saint Pierre pour rejoindre la gare de Saint-Denis, puis marcher 15 minutes jusqu’à l’hôtel de ville ou j’ai pu ensuite prendre le bus 12 en direction de Bassin Couderc et m’arrêter à l’arrêt du même nom. Je suis ensuite monter dans le minibus 12a au même arrêt jusqu’au terminus « Au Banc ». Une fois descendu du minibus, il vous faudra effectuer 30 minutes de marche pour rejoindre Mamode Camp en suivant les panneaux « Sentier Roche écrite ». Le premier panneau se situe un peu plus haut sur la route, sur votre gauche, à 150 mètres environ.

panneau-roche-ecrite-trek-grr2-marche-hiking

Sac sur le dos, envahi de très bonnes ondes et paré pour l’aventure, je commence à marcher, seul, heureux et en totale osmose avec mon corps. Je marche d’un pas décidé, prêt à parcourir la Réunion ! Je rejoins Mamode Camp en 30 minutes comme prévu en empruntant le chemin « sentier Roche écrite » puis il me suffira d’1h30 supplémentaire pour rejoindre le tout premier gîte du trek, le gîte de la Roche écrite ! En arrivant sur les lieux, je sais que 2 des randonneurs sont déjà présents et que la rencontre est proche. Je pose mon sac sur la terrasse en bois, je retire mes chaussures de rando sans grande délicatesse et je me charge de faire un tour des lieux. Inévitablement, de par la petite taille du site, je rencontre Christian et Françoise et nous passons la soirée à parler de voyages, de trek et d’aventures, sur la petite terrasse assombrie par la nuit qui tombe. Nous passons ensuite à table où nous avons pu manger un cari poulet, accompagné de son « petit » verre de rhum arrangé !

A quelques kilomètres de là à vol d’oiseau, se trouve le reste du groupe, qui sont finalement bien arrivés sur l’île et qui logent aux Acacias, gîte d’étape à Dos d’âne. Le guide de Bureau Montagne Réunion, Renaud, se trouve avec eux et nous les retrouverons demain.

Après une douche « légèrement froide », nous gagnons notre dortoir et nous nous couchons dans nos lits respectifs pour une nuit qui s’annonce froide, à 1839m d’altitude. Nous avons prévu de nous lever à 4h45 afin d’effectuer l’ascension de la Roche écrite et observer le lever du soleil sur les cirques grandioses de Mafate et Salazie.

Réserver le gîte de la Roche écrite : https://horizon-reunion.com/lodgings/67-gite-de-la-roche-ecrite

Tracé GPS de l’étape : https://www.openrunner.com/r/9573875

 

Jour 2 / Mardi 7 mai : Ascension roche écrite et descente sur dos d’âne

5h05 : Nous sommes équipés, les lampes frontales sont allumées et nous partons, tous les 3, suivis de près par des randonneurs rencontrés la veille lors du repas, en direction du sommet. 400m de dénivelé plus haut, et 1h45 plus tard nous atteignons le point de vue à 2277m. La météo à la Réunion étant très capricieuse et difficilement prévisible, la vue était bouchée, le brouillard était bien épais et nous n’avons pas pu se délecter de la vue imprenable qu’offre ce sommet ! Nous acceptons, mère Nature n’est pas contrôlable, et nous redescendons en pensant au petit déjeuner et aux boissons chaudes nous attendant bien sagement au gîte.

Après avoir repris des forces, nous rangeons nos affaires et nous prenons la route direction Dos d’âne, vers 10h, pour continuer cette deuxième étape. Le contact avec Christian et Françoise est très bon et nous prenons beaucoup de plaisir à arpenter ce sentier bien qu’il soit très glissant et boueux ! Le terrain est plutôt vallonné et constitué d’une multitude de petites descentes et montées. Nous avons pu croiser sur le chemin un véritable « mur végétal » où l’escalade était de la partie pour le franchir ! Les points de vue sur Mafate s’enchaînent et nous nous délectons de ce relief très marqué et déchiqueté.

La fatigue commence à se faire ressentir légèrement et nous nous arrêtons pour faire une pause pique nique. Nous mangeons les quelques collations que nous avions dans nos sacs et reprenons la route pour croiser quelques minutes plus tard… le reste du groupe ! Renaud, le guide, avait mené les randonneurs non loin du Piton Fougères pour leur première journée de marche à la Réunion ! Les retrouvailles entre les voyageurs furent belles et c’était pour moi un grand moment de rencontre : toutes ces personnes avaient l’air si heureuses de vivre cette expérience !

randonnee-grr2-voyageurs-roche-ecrite-brume-trek-retrouvailles-amis

Dès lors, nous étions 16, les 14 voyageurs, Renaud et moi. Pour plus de facilité nous échangions par talkie walkie avec Renaud et on se chargeait bien souvent d’ouvrir et de fermer la marche pour un encadrement plus sécurisé du groupe. Après environ 2h30 de marche nous arrivons tous à dos d’âne. Cette descente était assez laborieuse car il pleuvait et le sentier était très glissant. Cela demandait une attention particulière pour une pose optimale des pieds lors de la marche. Ceci dit, nos voyageurs n’ayant pas réellement eu le temps de s’acclimater et de se remettre du décalage horaire avec la métropole (+2h) s’en sont très bien sortis et nous sommes tous arrivés au gîte les Acacias pour profiter de cette première soirée tous ensemble !

randonnee-grr2-voyageurs-roche-ecrite-brume-trek-etape-dos-dane

Le rituel chaque soir était de prendre possession de son lit en dortoir, se doucher, faire sécher ses affaires, recharger ses appareils à l’aide des quelques précieuses prises dans les gîtes puis de se détendre autour d’une dodo ou en lisant un bon livre, en attendant le repas !

Entre 18h30 et 19h nous pouvions nous attabler et débuter le dîner. J’aimais particulièrement ces moments où le partage primait, nous ressentions généralement une bonne fatigue générale mais les discussions fusaient sur des expériences de vie, la journée du lendemain, les ressentis personnels ou encore sur l’histoire de l’île et la vie à la Réunion. Tous ces échanges étaient riches et une belle convivialité régnait autour de ces grandes tablées de randonneurs ! L’esprit trekking me direz-vous !

Après s’être régalé du bon cari à la caille servi par notre hôte Axel (éleveur de caille), il est temps de se coucher pour la longue étape du lendemain !

Post instagram de l’étape : https://www.instagram.com/p/BxKiWNPBHDR/

Réserver le gîte des Acacias :

http://book.horizon-reunion.com/fr/hebergements/a310813/acacias-les/details

Tracés GPS de l’étape :

 

Jour 3 / Mercredi 8 mai : Dos d’âne – Aurère

Nous nous levons et allons prendre le petit déjeuner : pain, confitures maison, œufs de caille, café, thé, chocolat, jus de fruits au menu ! Durant cette étape nous permettant d’entrer dans le cirque de Mafate, nous serons pendant la totalité de sa traversée en autonomie au niveau du portage et Clément a pris le soin d’organiser des transferts de bagages pour permettre aux voyageurs de bénéficier d’un poids de sac raisonnable (6-8kg). Tout le monde laisse donc son bagage suiveur au gite et un chauffeur se chargera de les récupérer pour ensuite les emmener à Cilaos quand nous nous y rendrons.

Départ donc du gîte à 8h environ (après la belle photo de groupe matinale de Françoise) afin de rejoindre le sentier du GRR2 permettant de rejoindre dans un premier temps deux bras, au niveau de la rivière des galets puis Aurère, où nous passerons notre prochaine nuit.

trek-grr2-randonnee-etape-gite-photo-groupe-amis-famille

La descente fût très éprouvante pour certains de nos randonneurs, de par sa longueur et sa technicité. Il y a de nombreux passages délicats, des échelles à franchir, des pentes raides et des endroits vertigineux. Cela n’est pas toujours évident de guider un groupe aussi nombreux dans ces conditions et nous mettons forcément plus de temps à effectuer les étapes. Cependant, j’ai été très agréablement surpris de la cohésion qui s’est créée au sein du groupe. L’effort était bien présent et dans cette difficulté les voyageurs n’étaient pas avares d’encouragements et de paroles motivantes.

Ainsi, nous avons pu atteindre la rivière des galets après une longue descente et profiter de cet endroit pour retirer nos chaussures, plonger nos pieds dans l’eau et manger un morceau. Nous avions effectué quelques courses au Vival de Dos d’âne, petite épicerie où vous trouverez le nécessaire pour vous confectionner un pique nique.

Dans la descente, nous avons pu apercevoir des paysages de Mafate à couper le souffle et apercevoir la crête d’Aurère, le Piton Cabris ou encore la Canalisation des orangers !

13h30 : Après avoir déjeuné, nous repartons plein d’énergie pour traverser les 4 gués consécutifs et ainsi rejoindre le sentier qui nous permettra de monter jusqu’à Aurère.

Les plus téméraires tentent de traverser sur les pierres disposées le long de l’eau mais tout le monde fini rapidement par enlever ses chaussures et traverser les pieds dans l’eau fraîche ! Nous suivons ensuite le chemin nous permettant de rejoindre l’ilet d’Aurère, en profitant des vues sur le Piton Tortue et le Piton Diable !

Info pratique : Une source d’eau est présente dans la montée, à 30 minutes d’Aurère environ !

Nous arrivons à l’auberge du Piton Cabris à 17h30, et nous nous retrouvons autour d’un verre pour trinquer à cette très belle et longue étape ! Celle de demain s’annonce un peu moins rude !

Renaud prend le temps de sortir la carte et de tracer l’itinéraire du jour au marqueur afin que tout le monde puisse se rendre compte de l’avancée du trek. Nous en profitons également pour faire un récapitulatif sur l’étape du lendemain et ainsi se préparer en conséquence.

Au menu le soir, un très bon rougail saucisse, le premier d’une belle série !  Les giteurs prennent grand soin à nous proposer un repas de bonne qualité et qui plus est, en grande quantité ! De quoi bien se ressourcer après une bonne journée de marche. Je ne vous cache pas que c’était l’un de mes moments préférés de la journée !

Durant cette aventure nous ne tardions pas à se coucher, étonnant ? Pas vraiment au vu des journées bien chargées que nous réalisions ! Mais avant cela, on adorait sortir dehors et observer le ciel étoilé de Mafate ! Je crois n’avoir jamais vu de toute ma vie un ciel aussi étoilé, c’était un réel spectacle pour les yeux ! Renaud, amateur d’astrologie, nous montrait l’étoile du Sud et les différentes constellations pour une immersion encore plus forte !

Post instagram de l’étape : https://www.instagram.com/p/BxND8jmBOV-/

Réserver l’auberge du Piton Cabris : https://horizon-reunion.com/lodgings/80-auberge-du-piton-cabris

Tracé GPS de l’étape : https://www.openrunner.com/r/9574138

 

Jour 4 / Jeudi 9 mai : Aurère – Grand place

Réveil matinal une fois de plus afin de prendre le petit déjeuner et faire quelques courses à la “boutik” du Poinsetia pour le repas du midi ! Aujourd’hui, direction Grand Place les Hauts, en plein cœur de Mafate ! Cette étape est quand même bien plus cool que la veille ce qui laisse la place à Renaud de nous donner des informations sur la faune et la flore, sur l’histoire de l’île ou encore l’origine du nom des ilets. Ces explications permettent d’en apprendre davantage et c’est très enrichissant !

Nous traversons dans un premier temps l’ilet à malheur, qui est très bien entretenu, bien fleuri, et nous y effectuons une petite pause pour regarder les locaux monter la scène d’un futur spectacle. Il fait très beau, nous avons une chance incroyable avec la météo ! Le ciel est bien bleu, nous permettant d’apercevoir le sommet des massifs avoisinants.

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-ilet

Durant un peu plus de 2 heures nous effectuons une marche dans des décors très diversifiés : invasion de chouchou, forêt, bambous immenses, vue incroyable sur le Piton Cabris, et nous arrivons finalement à ilet à bourse pour la pause du midi.

Au menu, restes de la veille au soir mélangés aux courses du matin : salade de choux, saucisses, citrons, fromage, pain, maïs… de quoi se requinquer… ou se reposer ! L’heure était à la sieste pour la plupart de nos randonneurs, dans un cadre propice à l’assoupissement : grande étendue d’herbe, le bruit des oiseaux, un calme bien rare dans nos cadres de vie habituels.

Après s’être bien prélassés, nous renfilons les chaussures pour continuer notre belle journée et conclure cette 4ème étape. Nous arrivons à Grand Place les Hauts à 14h45, ce qui nous permet de laver à la main quelques affaires et les faire sécher durant l’après midi. Nous avons séjourné au gîte Cœur de Mafate qui propose une vue extraordinaire ! Mon gros coup de cœur du séjour !

En plus de la vue, le jardin est superbe et nous en avons fait le tour plusieurs fois avec les voyageurs ! La nuit a commencé à tomber progressivement et nous sommes allés dîner dans la salle commune. Nous avons une fois de plus extrêmement bien mangé et nous avons eu quelques fous rires mémorables comme souvent à table, verre de rhum à la main !

Nous sommes ensuite allés nous coucher sous une infinité d’étoiles scintillantes dans le ciel bien sombre. Mafate est définitivement un lieu idéal pour l’observation d’étoiles !

Durant la nuit, un incident regrettable a eu lieu. Une de nos voyageuses, Sylvie, a chuté en téléphonant, rien d’alarmant mais malheureusement elle sera évacuée en hélicoptère le lendemain matin et emmenée aux urgences pour procéder à des examens. Une fracture du pied obligera cette randonneuse à stopper son épopée Réunionnaise et à rentrer en métropole. Nous avons pensé à elle durant tout le reste du trek et nous avons été encore plus prudents par la suite.

Posts instagram de l’étape :

Réserver le gite Cœur de Mafate : https://horizon-reunion.com/lodgings/79-gite-coeur-de-mafate

Tracé GPS de l’étape : https://www.openrunner.com/r/9576544

 

Jour 5 / Vendredi 10 mai : Grand Place – Roche Plate

Le début de journée était plutôt sous le coup de l’émotion, avec le triste incident de la veille… L’ensemble du groupe s’inquiétait sur le sort de Sylvie. Nous nous sommes tout de même préparés avec les randonneurs et nous avons entamé la marche du jour qui nous conduit jusqu’à Roche plate. Nous nous sommes arrêtés au gite le pavillon sur la route à Grand Place afin d’y récupérer les sandwichs que nous avions préalablement commandé.

Info pratique : Durant cette étape, plusieurs sources d’eau sur la route.

7h45 : Départ du gîte. Nous prenons la direction de l’ilet des lataniers, et ainsi nous passons à proximité de Cayenne ! Après avoir franchi la grande passerelle des lataniers nous entamons une montée assez rude mais qui nous offre des paysages uniques ! La météo est encore très bonne et c’est sous le soleil que nous effectuons cette fabuleuse randonnée.

Durant la matinée nous avons la chance de traverser à gué la ravine du Maïdo et d’emprunter la Ravine Grand-mère qui est tout simplement magique ! La lumière est resplendissante et s’invite dans cette cavité nous offrant ainsi un spectacle et un jeu de lumière saisissant durant la traversée. L’eau s’écoule à côté et la végétation est bien présente ! Quel plaisir de progresser ici !

Nous arrivons ensuite à l’ilet des Orangers, où nous avons pris notre temps pour savourer notre bon sandwich, à l’ombre et au calme comme d’habitude au cours de cette traversée de Mafate. La sensation de quiétude est omniprésente, nous sommes loin de la pollution sonore et visuelle des villes. Rien de tel qu’être en parfaite harmonie avec la nature pendant autant de temps !

Après le repas, nous sommes allés au snack du coin afin d’y prendre un café et parler avec les locaux, c’était un très agréable moment où nous avons pu échanger et discuter avec des personnes connaissant très bien le coin. C’était le moment parfait pour plonger nos voyageurs dans la culture Réunionnaise ! En revenant à l’endroit du pique nique, nous avons pu préparer nos sacs pour reprendre la route tout en observant une partie de football entre jeunes mafatais : encore un très beau moment de vie !

Suite aux deux bonnes heures supplémentaires de marche, nous atteignons « La brêche » qui dévoile une vue panoramique sur Mafate et sur les ilets que nous avons visité précédemment ! L’endroit parfait pour travailler sa connaissance du cirque et tenter d’identifier correctement les ilets et sommets ! 30 minutes de marche de plus seront nécessaires pour atteindre Roche Plate mais c’est une descente progressive sans grande difficulté.

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-vue-paysage-ilets-sommets

Arrivés à l’Auberge du Bronchard, à Roche Plate, nous sommes accueillis par Julie et son fils de 4 ans. Très sympathiques, nous avons été servis à merveille durant notre séjour et certains voyageurs ont eu le plaisir de s’amuser au ballon avec le petit ! Clafoutis au fromage, rougail saucisse et gâteau au chocolat, de quoi combler la faim des gourmands randonneurs ! Nous avons passé un chouette moment à discuter à table avec un couple de jeunes qui étaient en lune de miel, plutôt original comme séjour !

Julie nous a également préparé des salades de pâtes au thon pour notre pique nique du lendemain dans nos boites en plastiques respectives ! C’était délicieux !

Post instagram de l’étape : https://www.instagram.com/p/BxSFRxxhMnF/

Tracé GPS de l’étape : https://www.openrunner.com/r/9576796

 

Jour 6 / Samedi 11 mai : Roche Plate – Marla

Départ 8h après un bon petit déjeuner ! Nous partons en direction de Marla, dernier ilet de notre séjour Mafatais ! La fatigue commence à se ressentir chez certains randonneurs, tandis que d’autres galopent ! Le ressenti est propre à chacun et nous n’avons pas le même rapport à la difficulté. Les sentiers à la Réunion sont très exigeants mais le sentiment de boucler une étape supplémentaire est tout bonnement exaltant !

Le sentier est vallonné sur cette étape mais se pratique particulièrement bien. Il s’agit d’une journée de marche plutôt courte donc nous avons pour projet de s’arrêter manger sur le site géologique de 3 roches, où se trouve une magnifique cascade qui se jette dans les profondeurs de la Terre ! C’est un lieu propice au pique nique avec des zones ombragées si le soleil tape ou des pierres de grande taille pour manger les pieds dans l’eau !

Sur la suite de l’étape, nous franchissons une zone caractérisée par d’anciennes coulées de lave offrant des paysages lunaires dignes d’une autre planète ! J’ai beaucoup apprécié cet endroit qui parait pourtant si banal dans l’immensité et la diversité des endroits que nous traversons durant ce trek !

14h30 : Nous arrivons doucement à Marla et nous traversons l’ilet en se laissant bercer par la musique qui émane du snack, où nous nous arrêtons afin de boire un verre ! Le groupe se reconstitue donc et nous trinquons à cette 6ème étape ! En plus, nous dégustons des bouchons sauce piment, première expérience pour la plupart de nos voyageurs !

Nous arrivons au gîte Fanélie Cesar de bonne heure, laissant ainsi le temps à tous de se doucher, d’appeler des proches, de se reposer, de lire ou bien de tenir à jour son carnet de voyage !

Nous passons une soirée de plus ensemble, à se régaler, échanger, partager, rigoler. De très beaux moments de vie, animés autour de ce même objectif : Traverser ensemble la Réunion. Je m’interloque sur la rapidité des liens que l’on crée avec les voyageurs lors d’une telle expérience. L’aventure rapproche, c’est une certitude ! Le cadre convivial que crée la randonnée et la proximité avec les voyageurs font que directement nous sommes tous très à l’aise à l’idée de vivre et partager ce trek ensemble.

Demain, nous atteindrons Cilaos, et nous laisserons derrière nous le Cirque de Mafate. Il est l’heure de se coucher et nous gagnons nos dortoirs. La nuit est particulièrement fraiche à Marla avec son altitude de 1700m environ !

Post instagram de l’étape : https://www.instagram.com/p/BxUJKSeh2K5/

Réserver le gite Fanélie Cesar : https://horizon-reunion.com/lodgings/78-gite-fanelie-cesar

Tracé GPS de l’étape : https://www.openrunner.com/r/9577535

 

Jour 7 / Dimanche 12 mai : Marla – Cilaos

Nous débutons cette journée vers 8h15 en quittant le gîte et prenant la route vers le col du Taïbit ! Culminant à 2142m, c’est le point de jonction entre le Cirque de Mafate et le Cirque de Cilaos. Mais avant, nous prenons des sandwichs au snack de Marla pour le repas du midi !

Nous entamons donc à notre rythme cette belle montée de 400m de dénivelé positif, de quoi se mettre en jambes le matin ! Des vues magnifiques sur Marla et Mafate s’offrent à nous progressivement lors de l’ascension. Il nous faudra entre 1h et 1h20 pour atteindre le sommet où nous en profitons pour photographier des oiseaux et grignoter quelques barres de céréales.

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-vue-paysage-marla-mafate

10h : départ du col du Taïbit pour descendre désormais jusqu’à la tisanerie en contrebas où nous passerons une bonne heure ! Cette tisanerie est tenue par l’association des Trois Salazes et propose des tisanes, mais attention pas n’importe quelles tisanes : des tisanes montantes pour ceux qui montent et des tisanes descendantes, pour ceux qui descendent. Ces tisanes sont confectionnées à base de plantes locales bénéfiques pour le corps comme le géranium par exemple, ou la fleur jaune. En plus de cela, nous avons pu goûter une part de gâteau tison et de gâteau coco ! (Pour info : 1€ la part de gâteau et 1€ la tisane)

Mais ce n’est pas tout, au niveau de la tisanerie vous pouvez suivre les panneaux et visiter l’ilet des Salazes et rejoindre un belvédère « Bord Saint Pierre » avec une vue d’ensemble sur le cirque de Cilaos, les 3 Salazes derrière vous, le Grand Bénare à droite, le Dimitile dans le fond à gauche, c’est splendide ! Cela vous prendra à peine 15 minutes et ça vaut sincèrement le coup !

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-vue-paysage-cilaos-dimitile

Après cette pause bien sympathique nous continuons de descendre jusqu’au croisement avec la route D242.

Info pratique : Une source d’eau entre la tisanerie et la route D242.

Une fois au croisement avec la route, nous descendons légèrement en suivant celle-ci afin d’atteindre une zone de kiosques et de tables, nous jugeons cet endroit idéal pour marquer la pause repas ! A proximité, il y a un arrêt de bus, « Sentier Marla » où les randonneurs peuvent prendre le bus pour rejoindre Cilaos. 2 randonneuses de notre groupe prennent cette décision afin d’arriver plus tôt à Cilaos, et profiter de ce pittoresque village de montagne !

Nous prenons donc le temps de manger, et comme nous sommes dimanche et qu’il existe à la Réunion une forte culture du pique-nique, beaucoup de monde se trouve sur cette aire. Nos randonneurs, curieux, se sont vu offrir de la bonne nourriture locale par des Réunionnais, très accueillants et ravis de partager leur repas avec nous ! Ce moment fût à la fois très drôle mais aussi très touchant de voir autant de partage et de générosité.

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-vue-pique-nique-locaux

14h : Il est l’heure de reprendre la route et nous marchons donc sur la route pendant un certain temps afin de rejoindre le sentier du GRR1 qui permet de rejoindre Cilaos en passant par un endroit très cool, bassin bleu. Nous marchons donc pendant 2h30 et nous effectuons une pause au niveau de ce bassin.

Arrivés à Cilaos, nous rejoignons notre gîte d’étape pour les deux prochaines nuits, Ti Case Lontan. Nous sommes accueillis par Jérôme qui a un très bon contact avec les voyageurs et nous retrouvons tous les bagages suiveurs dans la salle commune ! Ils avaient été acheminés préalablement afin que les voyageurs les retrouvent à leur arrivée au gîte.

Le soir, nous avons eu un bon d’échange par Jérôme, le gîteur, pour manger dans un restaurant de Cilaos, à 10 minutes environ à pied : « Les sentiers ». Au menu, gratin de chouchou en entrée puis 5 choix de cari : thon, civet de cerf, poulet, saucisse, boucané, avec riz et grains, et cela à volonté ! En dessert, le fameux gâteau patate !

Après ce bon repas, il est temps de rentrer et se mettre au lit ! Demain, c’est journée de repos à Cilaos mais certains voyageurs ont prévu d’effectuer une petite randonnée tout de même : la roche merveilleuse ! D’autres ont prévu de se rendre aux très reconnus thermes de Cilaos pour se prélasser !

Post instagram de l’étape : https://www.instagram.com/p/BxW6JObhzas/

Réserver le gîte Ti Case Lontan : https://horizon-reunion.com/lodgings/77-gite-ti-case-lontan

Tracé GPS de l’étape : https://www.openrunner.com/r/9990563

 

Jour 8 / Lundi 13 mai : Jour libre à Cilaos

La journée libre bien méritée ! L’occasion pour tous de se reposer un peu en ce milieu de trek et de se revigorer pour la suite de l’aventure ! Aujourd’hui au programme : Visite de la ville de Cilaos, achats de souvenirs, tour de la mare à jonc, et randonnée de la roche merveilleuse !

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-vue-cilaos-eglise-montagnes

C’est également un jour spécial car c’est l’anniversaire de Christian, un des randonneurs, donc nous avons trinqué tous ensemble en fin de journée pour célébrer cela !

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-vue-gateau-anniversaire

Cette journée libre nous permet aussi de laver nos vêtements et de les faire sécher, de se ravitailler en barres de céréales pour les étapes futures ou encore de récupérer au niveau musculaire. Malheureusement, avec les difficiles étapes à venir (ascension du Piton des Neiges, descente sur Bélouve…) c’est aussi l’heure pour Renaud d’avertir voire alerter certaines randonneuses sur la technicité et la dureté des étapes à venir. De ce fait, nous avons dû trouver des alternatives afin d’éviter ces étapes à celles qui peinent davantage.

Grâce à l’aide précieuse de Clément depuis le bureau, nous avons pu proposer des solutions adéquates à nos deux randonneuses, qui ont été transférées à Saint Pierre dans un premier temps et immergées dans la culture créole grâce à Yannick, personnage haut en couleurs de la Kazkifo, maison d’hôte à Saint Pierre. Le lendemain elles ont pu être transférées à Hell-Bourg en compagnie de Christophe, chauffeur très apprécié par nos randonneurs.

Le soir, nous sommes tous retournés dîner au restaurant « Les sentiers » où nous avons mangé cette fois des grillades (Canard, Poulet, Bœuf) avec de la salade et des frites. En dessert nous avons pu déguster une banane flambée !

Nous nous couchons ensuite en pensant à la rude journée qui nous attend le lendemain lors de notre ascension jusqu’au gîte du Piton des Neiges !

 

Jour 9 / Mardi 14 mai : Cilaos – Gîte du Piton des Neiges

8h : l’heure du petit déjeuner ! En plus de cela, Renaud revient de la boulangerie avec des viennoiseries, rien de tel pour débuter cette nouvelle journée !

Tout le monde s’est bien reposé durant ces dernières heures donc nous sommes prêts pour affronter la longue montée du Piton des Neiges ! Les voyageurs laissent leur bagage suiveur au gite, prennent le nécessaire dans leur sac à dos et les affaires seront transférées jusqu’au gîte la Mandoze à Hell-Bourg.

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-vue-car-bagages-transfert

9h10 : Nous attendons le bus 63 (en direction de bras sec) qui nous emmènera jusqu’au “Bloc”, le point de départ du sentier vers le gîte du Piton des Neiges. Renaud s’est chargé au préalable de nous prendre les billets de bus ! On le voit arriver au loin, nous montons dedans et c’est parti ! Nous avons dit au revoir aux deux randonneuses qui ne feront pas les deux prochaines étapes avec nous, et nous partons en direction du “Bloc”, un peu attristés de ne pas être tous ensemble mais il faut penser aussi à bien se préserver, c’est primordial.

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-vue-bloc-sentier

9h30 : Nous y sommes ! Nous commençons la montée à un rythme soutenu. Je suis surpris de voir à quel point les randonneurs maintiennent ce rythme et montent en totale harmonie. Personne ne parle véritablement, gérant son effort avec une concentration à toute épreuve. Respiration, gestion de l’eau, des bâtons de marche, tout y est, j’ai l’impression qu’ils deviennent de plus en plus expérimentés.

Nous faisons une première petite pause au niveau du belvédère 1h après notre départ environ, où nous pouvons admirer la vue sur le cirque de Cilaos ! Il est 10h30 et nous en profitons pour grignoter des petites graines et fruits secs.

Nous reprenons la route jusqu’au plateau du Petit Matarum perché à 1969m où nous nous arrêtons manger un bout, il est 11h20.

Info pratique : Une source d’eau est présente au Petit Matarum

Pour le moment la montée se passe très bien pour tout le monde, c’est une bonne nouvelle ! Ici, nous parlons avec les personnes qui redescendent du gîte et qui nous parle du lever de soleil au sommet du Piton des Neiges, cela fait rêver, nous avons hâte d’y être ! Ces personnes nous parle également d’un chien qui les auraient suivi durant leur périple au Piton des Neiges et en effet le chien était là, devant moi, en train de manger les miettes de ma barre de céréales qui tombaient sur le sol. Après quelques caresses, nous nous remettons en route !

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-chien

Aux alentours de 13h nous arrivons au gîte du Piton des Neiges ! Et devinez quoi ? Le chien nous a aussi suivis ! Belle satisfaction de l’ensemble du groupe et bonne chose de faite pensais-je. Il fait froid, le vent souffle, nous sommes à 2479m. Nous nous empressons de rejoindre la salle commune et nous commençons à déjeuner en se questionnant sur ce qu’on pourrait bien faire de notre après-midi. Tout le monde était d’accord pour ne pas rester au gîte mais plutôt se balader aux alentours.

Vers 14h nous repartons donc, en direction du sommet, afin de prendre davantage d’altitude et tenter de décrocher quelques beaux points de vue vers l’est. Nous montons pendant 1h environ et de là, la grande majorité du groupe décide de redescendre et s’économiser pour le lendemain, sage décision. Avec 3 randonneurs nous continuons de grimper parmi les branles verts et les branles blancs, nous sommes au dessus des nuages et parfois ils se désépaississent laissant apparaître de très beaux points de vue ! Nous sommes aux alentours des 2800m et nous décidons de redescendre retrouver le reste du groupe.

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-nuages

De retour au gite, nous buvons tous un verre, collés aux uns et autres sur les bancs de la salle pour tenter de se réchauffer un peu. Nous discutons tous ensemble, la salle est très remplie ! Une bonne fatigue générale se fait ressentir, on ne se fera pas prier ce soir.

18h45 : l’heure du repas arrive, nous nous régalons une fois de plus avec un rougail saucisse puis nous rejoignons notre dortoir, où nous dormirons à 15 ! Oui oui à 15, dans des lits à 2 étages. La nuit s’annonce plutôt courte car nous nous levons à 4h du matin afin d’effectuer l’ascension du Piton des Neiges de nuit, à la frontale, de sorte à arriver au sommet pour apercevoir les premiers rayons lumineux.

Post instagram de l’étape : https://www.instagram.com/p/BxcdEMChm6y/

Réserver le gîte du Piton des Neiges : https://horizon-reunion.com/lodgings/54-gite-du-piton-des-neiges

Tracé GPS de l’étape : https://www.openrunner.com/r/9588960

 

Jour 10 / Mercredi 15 mai : Ascension du Piton des Neiges et descente sur Bélouve

3h55 : Tout le monde se souviendra de ce réveil (très mouvementé) de la part de Jean-Marie, le président de l’association ! Il est très tôt, il fait froid, mais nous devons nous lever ! Tout le monde saute du lit et enfile ses vêtements les plus chauds : polaire, pantalon, gants, bonnet, toute la panoplie !

Nous mangeons quelques collations et nous sortons dehors. Surprise ! Le chien est toujours là et il est bien décidé à faire l’ascension avec nous ! Un duvet et une gamelle d’eau se trouvait dehors pour qu’il puisse lui aussi se reposer mais nous avions tout de même un peu de peine pour ce chien qui semblait perdu. Quoiqu’il en soit, d’un pas décidé nous partons en direction du sommet, nos lampes frontales allumées et en faisant attention où nous posons les pieds.

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-nuit-frontale

Il nous faudra environ 2h pour atteindre le sommet, culminant à 3070m ! Là haut, nous commençons à apercevoir les premières lueurs du soleil, sous la mer de nuages ! Progressivement, le soleil se lève et des teintes de jaune, orange, rouge fusent à l’horizon ! C’est un réel spectacle que nous contemplons avec beaucoup d’attention. Le chien est toujours avec nous et il devient très rapidement la vedette, il questionne, suscite la curiosité, amuse, les personnes se trouvant au sommet mais tout le monde est unanime : on veut l’adopter !

Le spectacle terminé et le jour levé, c’est l’heure pour nous de redescendre et d’aller prendre notre petit déjeuner ! Renaud nous fait passer par l’ancien sentier afin de gagner un peu de temps et d’énergie pour la longue journée qu’il nous reste à affronter. Il nous faudra un peu plus d’1h pour descendre et regagner le gîte. Nous nous réchauffons autour d’un bon café (avec un soupçon de lait, pour certain) et nous dévorons la brioche fournie dans le petit déj !

9h30 : Nous quittons le gîte et nous faisons notre au revoir au petit chien qui était redescendu, lui aussi. Nous empruntons le sentier permettant de redescendre jusqu’au gîte de Bélouve. Nous nous baladons tranquillement dans un premier temps sur ce sentier bordé de fleurs jaunes, de branles verts et blancs, Renaud prend le temps de nous faire découvrir la flore locale.

Au bout de 2h15 de marche environ nous atteignons le Cap Anglais à 2155m  où nous effectuons notre première pause. Nous nous rendons compte que nous avons oublié le pain au gîte ! Aucun volontaire pour y retourner, étonnant ? On espère donc avoir fait des heureux ! Aussi, un des voyageurs, Christian, se rend compte qu’il a perdu son appareil photo au cours de la descente et décide donc de laisser un mot avec ses coordonnées sur le panneau du cap Anglais. Aucune chance de retrouver son appareil ? Et bien détrompez-vous quelqu’un l’a trouvé et lui a rendu en main propre plusieurs jours après ! Gardons foi en l’humanité !

Nous mangeons donc les restes que nous avions gardés et continuons notre périple vers le gite de Bélouve, le plus dur restait à venir ! En effet, cette zone fait l’objet de fortes pluies et est très souvent extrêmement boueuse et glissante. Nous avons donc passé de nombreuses heures à tenter de sauter de planches en planches en évitant un maximum la boue mais c’était très laborieux. Nous faisons notre possible pour contourner, esquiver, franchir les obstacles auxquels nous faisons face, la randonnée prend des tournures de « mini expédition » ! C’était fatiguant mais génial ! Cela a bien plu aux plus aventureux du groupe mais à la longue cela devenait redondant et nous avions tout de même hâte de sortir de ce chemin à la limite de la praticabilité. Nous étions surtout très prudents pour qu’une autre blessure ne survienne pas durant cette étape mais nos randonneurs s’en sont une fois de plus sortis à merveille !

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-descente-belouve-boue

16h : Nous arrivons au gîte de Bélouve, plein de boue mais heureux d’avoir terminé cette longue journée de marche ! Nous prenons le soin de visiter les lieux et nous enchaînons successivement nos douches afin de se retrouver par la suite dans la pièce commune chauffée pour notre plus grand plaisir ! Le gîte de Bélouve se situe à 1500m et les nuits peuvent donc y être fraîches.

Fin prêts, nous buvons ensemble jus de fruits et dodo comme à notre habitude, en se racontant des histoires les uns les autres. C’est passionnant, voire enivrant. Je suis immergé au plein cœur de ce groupe, que je ne connaissais pas il y a de cela 10 jours. Et nous sommes là, sourire aux lèvres, bière à la main, à échanger, se confier, rire aux éclats. Ce sont des moments de partage inoubliables, des moments de vie que nous ne revivrons pas dans ces conditions. Et je réfléchis, je me dis que c’est ça le trekking ! Une belle communauté de personnes animée par la même passion et cette envie de transmettre. Certes le trekking c’est de la marche, mais cela va bien plus loin. On crée des liens forts avec les personnes.

Nous nous retrouvons ensuite tous à table, où nous mangeons une délicieuse tarte en entrée, puis un rougail saucisse (nous en avons mangé énormément mais ils sont tous cuisinés différemment) et une bonne part de gâteau au chocolat en dessert ! René n’aimant pas le chocolat, c’est avec plaisir que je mange la sienne !

Le ventre bien rempli, nous gagnons nos dortoirs et nous nous endormons paisiblement.

 Post instagram de l’étape : https://www.instagram.com/p/Bxe8PEuhDt9/

Réserver le gite de Bélouve : https://horizon-reunion.com/lodgings/57-gite-de-belouve

Tracés GPS de l’étape :

 

Jour 11 / jeudi 16 mai : Boucle du Trou de Fer et descente sur Hell-Bourg

7h : Le réveil sonne. Cette journée est particulière pour moi car ce sera ma dernière journée de marche avec les randonneurs. Plusieurs sentiments m’envahissent : la nostalgie, la fierté et la joie de conclure ce trek, l’amertume car j’aurai aimé poursuivre et finir l’aventure avec tout le monde. Mais je suis bien décidé à profiter pleinement de tous les moments que m’offriront cette journée ! Je m’arrête car il est temps pour moi de revenir au bureau et continuer mes missions en cours.

8h30 : Après avoir pris un bon petit déjeuner nous partons effectuer la très reconnue boucle du trou de fer ! C’est un sentier plutôt bien aménagé par l’ONF, sans grande difficulté, qui permet d’accéder à un belvédère avec une vue surprenante sur la cascade du trou de fer ! Sur le chemin nous traversons une partie en forêt et Renaud prend le soin de nous parler des différentes espèces : les tamarins, les cryptomerias, les mahots, les fleurs jaunes… Nous sommes aussi passés voir la fameuse reine des tamarins, n’hésitez pas y faire un tour, c’est presque sur le chemin et bien indiqué !

Nous avons marché 1h40 pour atteindre le belvédère dont je vous parlais et la vue était vraiment bien dégagée, nous pouvions apercevoir la cascade qui est fantastique ! Nous avons pris le temps de la contempler et de prendre de belles photos puis nous sommes revenus sur nos pas, afin de retourner au gîte de Bélouve, récupérer nos sandwichs et pique niquer près de la vue incroyable qu’offre le gîte sur le cirque de Salazie ! Nous pouvons parfaitement distinguer le sommet de la Roche écrite et le Cimendef en arrière fond mais aussi le Piton Marmite ! Plus proche, nous apercevons le Piton d’Anchaing, qui lui permet d’avoir une vue sur le cirque de Salazie à 360° !

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-vue-belouve-cirque-salazie

En rentrant au gîte donc, nous récupérons nos piques nique, et là, belle surprise ! Marie-Hélène et Françoise nous ont rejoints depuis Hell-Bourg ! Ainsi, nous mangeons tous ensemble en se racontant nos péripéties respectives, ces retrouvailles faisaient vraiment plaisir !

13h30 : Nous partons pour Hell-Bourg, lieu où mon trek prendra fin… cette descente jusqu’au village labellisé « l’un des plus beaux villages de France » se fût facilement, avec de nombreuses pauses pour manger des goyaviers ! Nous avons aussi eu le droit aux explications de Renaud sur la jouvence, plante très envahissante, mais aussi sur le paille sabre, et nous avons même pu manger son bulbe !

Arrivés à Hell-Bourg, nous avons rejoint notre gîte la Mandoze et certains sont directement partis visiter la maison folio, maison du XIXe siècle et classée monument historique.

En début de soirée, René, l’organisateur du séjour pour l’association, nous a rassemblé dans la pièce commune et a porté un toast aux retrouvailles de tout le groupe mais aussi pour mon départ, et cela était très touchant ! L’ensemble des voyageurs m’ont offert une carte magnifique avec un petit mot de chacun, c’était un moment magique ! Après quelques bises et de fortes accolades nous sommes passés à table où nous avons bien mangé une fois de plus. Le clou du spectacle, c’est Patrick qui nous l’a offert, avec sa guitare ! Il s’est mis à nous chanter quelques chansons bien locales comme “mon île” par exemple. Tout le monde l’écoutait attentivement, il embaumait la salle d’une émotion forte qui traduisait parfaitement bien la situation. J’ai particulièrement aimé cette dernière soirée sachant que mon aventure s’achevait ici. Sous les chants, les applaudissements, les sourires, c’était une très belle manière de clôturer mon passage parmi les randonneurs.

Après cette belle soirée, nous nous sommes couchés. Je m’apprêtais à passer ma dernière nuit et je me sentais bien, heureux, et fier de ce beau parcours réalisé. J’ai vécu 12 jours incroyables, à voir des paysages sensationnels et bien diversifiés, des ciels étoilés grandioses, à manger des plats traditionnels à profusion, à m’éclater sportivement parlant, à être immergé en pleine nature, à marcher durant des heures et des heures, même dans les moments les plus durs. J’ai parfois pris des claques monumentales face à certains panoramas ou points de vue. Mais surtout, j’ai rencontré des personnes vraiment formidables, avec un grand cœur et un sens du partage hors norme. J’ai vécu durant presque deux semaines avec les mêmes personnes, à se côtoyer presque 24h/24, j’ai appris à les connaitre, les découvrir, c’était un bel échange d’expériences et je me suis beaucoup attaché à eux. Je suis ravi d’avoir partagé ce trek avec ce groupe et je suis fier d’eux pour l’accomplissement de cette aventure !

Post instagram de l’étape : https://www.instagram.com/p/Bxhk4Amhkno/

Réserver le gîte la Mandoze : https://horizon-reunion.com/lodgings/70-gite-la-mandoze

Tracé GPS de l’étape : https://www.openrunner.com/r/9728855

 

Jour 12 / Vendredi 17 mai : Transfert du groupe vers la prochaine étape et fin du trek me concernant

7h : Le réveil sonne, nous nous levons et allons prendre le petit déjeuner. Aujourd’hui c’est l’anniversaire de Jean-Marie donc nous lui souhaitons tous !

Les bagages suiveurs étaient bien arrivés jusqu’à Hell-Bourg et désormais ils seront acheminés jusqu’à Basse Vallée. Les voyageurs doivent donc prendre avec eux les affaires nécessaires pour 4 jours de marche.

Pendant que nous prenons le petit déjeuner, le chauffeur de bus, Christophe arrive. Nous terminons donc de manger et allons à sa rencontre. Il a directement un très bon contact avec les voyageurs et moi-même. Il prend le soin de charger les affaires de tout le monde et nous prenons place à l’intérieur du bus. 5-10 minutes de temps sont accordées pour que chacun puisse aller poster ses lettres et acheter des petites friandises ou viennoiseries à la boulangerie.

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-vue-hell-bourg-bus-car-bagages

7h50 : Christophe démarre le bus, nous partons en direction de Bourg-Murat pour déposer les voyageurs au début du sentier vers le Chalet des pâtres dans un premier temps, puis m’emmener par la suite jusqu’au bureau d’Horizon Réunion à Saint Pierre.

Sur la route, nous faisons un arrêt proche de la cascade du voile de la mariée, puis Christophe ralenti son allure au moment où nous apercevons la cascade blanche ! Tout le monde est impressionné par la taille de ces cascades mythiques de la Réunion !

Après 2 heures de route, nous arrivons à l’endroit où nous déposons nos randonneurs. Je descends du bus et il est temps de leur dire au revoir. C’est un moment particulier, je les regarde toutes et tous préparer leur sac, mais je ne pars pas avec eux comme à notre habitude, moi, je remonte dans le bus, mon aventure s’arrête maintenant. Catherine, Mireille, Paul, Martine, Marie-Claire, Françoise, Christian, Marie-Hélène, René, Christian, Jean-Marie, Françoise, Jean-Marc et Renaud viennent à moi et me disent tous au revoir, on se prend dans les bras, on se souhaite tous de vivre de futures belles choses, on s’embrasse et ça y est, c’est l’heure pour moi de les laisser partir et de continuer mon périple Réunionnais. C’était une très belle parenthèse, où j’ai appris énormément durant cette aventure humaine. Je suis très heureux d’avoir pu vivre une telle expérience et mon souvenir en sera impérissable.

Je remonte dans le bus, et je discute pendant une bonne heure avec Christophe de choses et d’autres, on sympathise très rapidement. Nous roulons jusqu’à Saint Pierre, où il me dépose au bureau et vient avec moi dire bonjour à Clément, Caroline, Audrey, Manue et Luc. Je suis très content de les retrouver et de leur raconter mon épopée !

 

Jour 13, 14, 15 / Samedi 18 mai – Lundi 20 mai : Suite du parcours pour les voyageurs

Durant ce laps de temps, nos voyageurs ont eu le temps de randonner au volcan, où ils ont eu un spectacle fabuleux d’arc en ciel ! Ils ont découvert cette région du volcan qui est tout simplement magique, hors cadre. Renaud leur a beaucoup parlé de géologie et volcanologie et à pu leur montrer bon nombre d’endroits peu fréquentés du Piton de la Fournaise. Après 2 nuits au gite du Volcan, nos voyageurs sont descendu jusqu’au gîte de Basse Vallée où ils ont passé leur dernière soirée en gîte.

Le lundi, journée très spéciale pour nos voyageurs puisqu’ils sont descendus du gîte jusqu’au village de Basse vallée, où Christophe, le chauffeur les attendaient pour un programme bien particulier ! Tout d’abord, ils ont eu la chance de s’arrêter au Cap Méchant reconnu pour ses falaises de roches noires volcaniques où les vagues déchainées viennent se fracasser sur les parois. Ils ont ensuite emprunté la fameuse route des laves pour arriver jusqu’au site de l’Anse des cascades qui est un véritable havre de paix dans un décor verdoyant, le tout agrémenté de fines cascades. Dans ce lieu fantastique, nos voyageurs ont pu déjeuner au restaurant typique du site où le repas était servi sous forme de buffet. Tous m’ont dit qu’ils s’étaient régalés et qu’ils avaient pu goûter à toutes les spécialités Réunionnaises !

Après ce bon repas, ils sont partis découvrir les entrailles de la terre, en effectuant une sortie tunnels de lave en compagnie de Ludo et Fred, deux guides passionnants et passionnés ! Une expérience fabuleuse qui a beaucoup marqué nos voyageurs ! Ils avaient des étoiles plein les yeux et étaient fascinés face à cette majestueuse coulée de 2004 ! Une toute autre façon de découvrir le volcan après avoir randonné dessus quelques jours auparavant !

S’en est suivi un petit arrêt à Grande-Anse, une magnifique plage sauvage du sud ! Un cadre paradisiaque où l’éclairage de fin de journée permet la prise de photos incroyables !

trek-grr2-marche-randonnee-plage-lagon-grande-anse-palmier-paradis
© IRT – Emmanuel Virin

Dernière étape de cette journée, le transfert jusqu’à l’hôtel Alamanda à Saint Gilles les Bains, où ils séjourneront durant leurs deux dernières nuits, à deux pas de la plage de l’Hermitage et de son lagon très préservé.

lagon-plage-hermitage-eau-sable-mer-ocean-trek-grr2
© IRT – Stephane Godin

 

Jour 16 / Mardi 21 mai : Repas surprise avec les voyageurs !

Ce matin, cinq voyageurs ont décidé d’effectuer un survol de l’île en hélico ! Ayant moi même eu la chance de tester l’activité quelques semaines auparavant, nous nous sommes accordés sur le fait que c’est un excellent moyen de clôturer un séjour à la Réunion.  Nous prenons beaucoup de hauteur et les vues depuis l’appareil sont tout simplement hallucinantes !

Clément avait prévu de rejoindre les voyageurs à l’hôtel Alamanda le soir afin de les rencontrer, partager un bon moment ensemble et en profiter pour faire le bilan du séjour. Lorsque Clément m’a proposé de venir avec lui, c’est tout naturellement que j’ai dit oui ! Ce serait un plaisir de partager une toute dernière soirée avec tous les voyageurs et ainsi avoir des nouvelles sur la suite de leur aventure !

18h : Nous prenons la route avec Clément pour rejoindre les voyageurs. Ils sont au courant que Clément vient mais ne savent pas que je l’accompagne, ce sera donc une petite surprise !

19h : Nous arrivons au restaurant, Clément se charge de prendre dans le coffre les petits cadeaux qu’il a à remettre aux voyageurs et nous nous dirigeons vers l’hôtel. C’est René que nous apercevons en premier et il semble ravi de nous voir ! S’en suivent les retrouvailles avec le reste du groupe et c’était vraiment un bon moment ! Nous avons discuté longuement puis nous avons dîné tous ensemble, c’était la conclusion parfaite de cette aventure riche en émotions sur les sentiers du GRR2.

trek-grr2-randonnee-etape-gite-flore-faune-vue-repas-diner-groupe-amis

Désormais, il est temps de se dire au revoir pour de bon, il s’agit de la dernière nuit des voyageurs avant de prendre leur avion et rentrer en métropole. Donc après une soirée forte agréable, nous les laissons aller se coucher tandis qu’avec Clément nous rentrons sur Saint Pierre.

Nous souhaitons un bon retour à nos voyageurs et nous leur souhaitons de bien s’épanouir dans leurs aventures futures !

7 thoughts on “GRR2 trek : La Grande Traversée de la Réunion !

  1. Super ton compte rendu! Les photos sont parlantes et les commentaires me seront utiles pour classer mes photos et souvenirs!!Merci et bonne fin de stage.

  2. Grand bravo et merci pour cet article !
    De ma part et de la part de tous les Guides Accompagnateurs en Montagne du Bureau Montagne Réunion !

  3. Très beau compte-rendu de notre aventure réunionnaise, très documenté et vivant. ravi de t’avoir rencontré et mes meilleurs vœux pour ta vie future.

  4. Quelle belle aventure…En effet, un programme de trek qui nous a permis de nous immerger dans la nature et la végétation Réunionnaise au coeur de pitons, volcans et remparts. Nous avons eu en Renaud un guide “savant” qui nous a fait découvrir la flore, la faune, l’histoire de cette île et sa formation géologique récente. Un grand merci à Marius (Le “petit ” stagiaire ) qui nous a accompagné avec son sourire et sa bonne humeur, et pour ce blog qui retrace notre beau périple.

  5. Excellente narration de notre formidable randonnée dans cette île intense. Marius, notre jeune guide à fort potentiel, relate avec justesse et sensibilité un parcours judicieusement organisé par Horizon Réunion dont on peut souligner le professionnalisme et la qualité de ses guides.

  6. Ce trek fut une belle aventure humaine avec un guide très intéressant, accompagné par un stagiaire dynamique et chaleureux. Merci pour la découverte de cette île magnifique, l’accueil dans les gîtes; pour la réactivité de Clément, notre prestataire et le travail réalisé par notre accompagnateur maison.

  7. Un grand merci Marius pour ce très beau compte rendu riche d’infos et d’anecdotes. Tu nous fais revivre avec tes émotions tous ces moments forts passés ensemble sur cette île intense.
    Ce fut un très beau trek très bien organisé et géré par Clément d’Horizon-Réunion, merci beaucoup.
    Un grand merci aussi à notre guide Renaud du Bureau Montagne Réunion qui nous a fait découvrir tous ces itinéraires et qui a généreusement partagé avec nous toutes ses connaissances sur cette île, dans tous les domaines!
    Nous garderons d’excellents souvenirs de cette belle aventure.
    Bravo à tous les trois et bonne continuation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *