Parapente à la Réunion : Libre comme l’air !

Parapente à la Réunion : Libre comme l’air !

L’île Intense est le paradis du parapente ! Vaste terrain de jeu pour les activités outdoor, la Réunion est propice aux sports aériens et dispose de nombreux sites pour notre plus grand plaisir ! Voyons ensemble la manière dont s’est développé le parapente à la Réunion et comment il a pu séduire les licenciés comme les voyageurs, les petits comme les grands, les sportifs comme les non sportifs.

parapente-ile-de-la-reunion-vol-survol-air-lagon

Historique du parapente à la Réunion

 

Tout commence en 1984, lorsque les premiers vols en parapente ont lieu à la Réunion sous l’impulsion du Paraclub de Saint-pierre. D’ailleurs, avant, nous utilisions davantage le terme de parachute de pente que celui de parapente.

Le parapente fût inventé en 1977 à Mieussy, en Haute Savoie par Jean-Claude Bétemps et Gérard Bosson, les précurseurs de l’activité. Suite à l’invitation du Paraclub de Bourbon, ceux-ci vinrent sur l’île afin d’y découvrir les possibilités de site et de vol à la Réunion.

En 1988, Jean-Claude Bétemps et Gérard Bosson reviennent sur l’île, accompagnés d’une équipe de moniteurs et de parapentistes métropolitains afin d’effectuer un stage de parapente. Ils en profitent pour former les premiers élèves Réunionnais. Les voiles de l’époque n’étant pas aussi sophistiquées que maintenant, les sites utilisés pour les vols nécessitaient de fortes pentes. C’est pourquoi, les sites tels que Dos d’âne, la rivière des remparts, grand coude ou encore grand bassin étaient idéaux pour l’apprentissage. De 1988 à 1991, cette équipe de formateurs viendra régulièrement sur l’île dans le but de former des nouveaux pratiquants.

En 1989, Jean-Pierre Ledewyn réalise le premier vol depuis le fameux Maïdo, point depuis lequel était effectué la plupart des vols biplaces durant ces années.

C’est en 1990 que la première compétition internationale se déroule à la Réunion. Le Maïdo et le Dimitile sont les deux sites retenus pour le déroulement de ce premier événement d’ampleur. Ce fût un succès car pour cette grande première, la plupart des parapentistes internationaux étaient présents pour participer à la compétition. D’ailleurs, celle-ci fût renommée Maïdo Run jusqu’en 1996.

1990, c’est aussi la date où la première école Réunionnaise de parapente voit le jour, à Saint Leu, sous le nom de Parapente Réunion. Cette école existe toujours actuellement et se situe en face du site d’atterrissage de Saint Leu.

A la Réunion, sont organisées annuellement des compétitions nationales et internationales par le CROCVL (Comité Réunionnais Organisateur de Compétition de Vol Libre). De plus, la Ligue de vol libre de la Réunion accueille 600 licenciés dont environ 60 professionnels ! La Réunion et sa trentaine de sites de parapente jouissent d’une belle notoriété !

Le parapente, activité sensationnelle ou balade calme et douce ?

Que vous soyez adepte de parapente ou novice dans la pratique, tenter l’expérience sur l’île de la Réunion est quelque chose à faire sans hésiter ! Après avoir moi-même découvert cette activité, je vais vous expliquer toutes les bonnes choses à savoir et ainsi répondre peut être à certaines de vos interrogations.

Tout d’abord, sachez que c’était une grande première pour moi également car avant mon survol à la Réunion je n’en avais jamais pratiqué.

C’était un samedi matin, ma réservation prise, je n’avais plus qu’à me rendre au lieu de rendez-vous qui se situe à Saint Leu, non loin de Kélonia, au niveau de la piste d’atterrissage des parapentes justement.

De là, vous verrez un certain nombre de camions, fourgonnettes aux noms et aux couleurs différentes mais tous animés par la même passion : le parapente ! Je n’ai ressenti aucune concurrence mais plutôt une bonne dose de convivialité et d’amitié qui embaumait ce lieu magique au bord de mer. Arrivé sur place, je rencontre Didier et Christine de chez Modul’air, agence de parapente partenaire d’Horizon Réunion.

Le vol que j’avais réservé était un vol adrénaline, afin de pouvoir profiter de quelques figures acrobatiques et de découvrir le pilotage en ascendances thermiques.

Nous montons donc dans le camion et nous prenons la route vers le site des colimaçons, 800 mètres plus haut où de nombreux prestataires étaient déjà sur place. La météo n’était pas très bonne, une fine pluie et quelques nuages empêchaient les départs et nous devions attendre qu’une éclaircie apparaisse pour pouvoir se lancer.

Quelques minutes sont passées et une belle fenêtre s’est ouverte, donc nous nous sommes rapidement équipés, et c’était parti ! Je courais dans la descente et Didier, le moniteur, dépliait sa toile tout en me suivant. Sans m’en rendre réellement compte nous étions déjà dans les airs à planer tels des pailles-en-queue que j’ai d’ailleurs pu apercevoir durant mon survol. Nous franchissons le léger nuage devant nous et la, une vue magnifique sur le lagon apparaît. Nous prenons assez rapidement de la hauteur et la balade pouvait commencer. Aucune sensation de vertige, au contraire, j’étais confortablement assis dans le parapente et un brin de liberté m’envahissait. Dans les airs, tout parait tellement plus calme, plus silencieux. Votre moniteur pourra vous expliquer et vous donner des indications sur les lieux que vous survolez, comme le conservatoire botanique ou encore la barrière de corail.

parapente-lagon-ile-de-la-reunion-gopro-air

J’ai eu l’occasion durant mon vol de prendre en main les commandes du parapente sous les instructions du moniteur pendant un petit temps et la sensation de liberté n’est que renforcée ! Cela donne véritablement envie de s’initier à cette pratique. De plus, pour terminer sur une petite dose d’adrénaline dans un cadre qui s’y prêtait à merveille, mon moniteur a pu effectuer quelques figures au dessus du lagon ! De quoi assouvir les besoins de sensations des plus aventureux d’entre vous !

parapente-vol-survol-lagon-ile-de-la-reunion

Après un survol au dessus du centre de soin de Kélonia, spécialisé sur la préservation des tortues marines, nous atterrissons tout en douceur sur le site prévu à cet effet, à quelques pas de la mer, et la balade prend fin de cette façon. Le temps passé dans les airs est variable et dépend du survol que vous choisirez et des conditions météorologiques mais quoiqu’il en soit vous aurez très largement le temps de vous délecter des vues imprenables qui s’offriront à vous !

parapente-ile-de-la-reunion-mer-lagon
© IRT – Emmanuel Virin

Sur Horizon Réunion, retrouvez une page dédiée à l’activité et bénéficiez de réductions exclusives sur la réservation de votre survol en parapente à la Réunion ! N’hésitez pas à y jeter un œil et à tester l’expérience  durant votre séjour sur l’île, vous ne pourrez que vous en réjouir !

 

« Une fois que vous aurez goûté au vol, vous marcherez à jamais les yeux tournés vers le ciel, car c’est là que vous êtes allés, et c’est là que toujours vous désirerez ardemment retourner »

Léonard De Vinci

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *