Piton de la Fournaise : le lieu emblématique de l’île !

Piton de la Fournaise : le lieu emblématique de l’île !

A travers cet article, Horizon Réunion souhaite partager avec vous l’histoire de cet incroyable Volcan de renommée mondiale que nous accueillons au sein de notre belle île, le fameux Piton de la Fournaise. Ce Volcan, figurant parmi les plus actifs du monde et culminant à 2630m d’altitude, intrigue, passionne, fascine, tous voyageurs mettant les pieds sur notre territoire. Il est considéré comme étant l’attraction principale de l’île ! Ceci n’est pas dû au hasard, et je vous propose de comprendre pourquoi le Volcan séduit tant les passionnés de géologie que toutes les personnes qui s’y rendent et qui pénètrent dans l’enclos.

volcan-piton-de-la-fournaise-ile-la-reunion-formica-leo-cratere
© IRT – Frog974

Point historique sur l’île de la Réunion et le Volcan

 

L’île de la Réunion est née de cela il y a 3 millions d’années. Cette île, qui possède actuellement une superficie de 2512 km², émerge des océans et l’immense cône volcanique de l’île s’édifie.

Tout comme le Piton des Neiges, le Piton de la Fournaise est un volcan bouclier, à la forme d’un cône très aplati dont les pentes régulières s’inclinent en direction de l’océan. Cette morphologie, fruit d’un long travail du temps et de la superposition des coulées, est l’expression d’un dynamisme que l’on retrouve dans l’édification de l’archipel d’Hawaï. Un volcan de type Hawaïen possède sous son cône des grandes poches où le magma s’accumule et stationne plus ou moins longtemps avant d’émerger. Ces chambres, ou réservoirs magmatiques, sont situées entre un et vingt kilomètres de profondeur.

La naissance du Piton de la Fournaise remonte à 500.000 ans et s’est traduite par l’édification d’un immense bouclier primitif obtenu par l’empilement de coulées de lave.

volcan-piton-de-la-fournaise-ile-reunion-eruption
© IRT – Richard Bouhet

La forme d’une coulée de lave, sa longueur, sa largeur ou son épaisseur dépendent en grande partie de sa fluidité. Des laves très fluides ont pu atteindre des vitesses d’écoulement allant jusqu’à 80 km/h ! La viscosité de la lave dépend de trois facteurs déterminants : sa composition chimique, sa température et sa teneur en gaz. Les laves de la Fournaise sont sensiblement identiques sur le plan chimique. Ainsi, leurs différences d’aspects découlent essentiellement  de leur température et de leur teneur en gaz.

Les laves les plus chaudes sont les moins chargées en gaz. D’une température de 1150 à 1200 degrés, elles donnent les coulées les plus fluides. Ce sont des laves lisses, cordées ou pahoehoe (plissé, en hawaïen). Lorsque la lave est un peu moins chaude et qu’elle contient plus de gaz, sa surface s’ébrèche sous l’effet du refroidissement et du dégazage. Elle devient irrégulière et accidentée, formant un amoncellement de blocs roulant les uns sur les autres. Sa progression est plus lente, mais son cœur plus chaud peut être constitué de laves massives. Cette forme de lave a été baptisée gratons à la Réunion. Et vous savez pourquoi ? Par analogie avec les morceaux de lard frits, une des spécialités de la cuisine créole traditionnelle.

En 1979, est construit à Bourg Murat l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Celui-ci est rattaché à l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP), chargé de la surveillance des volcans français. En dépit des moyens financiers limités, l’observatoire du piton de la fournaise est en tête des observatoires mondiaux et, grâce à la fréquence de ses éruptions et sa facilité d’accès, le piton de la fournaise est qualifié de « volcan laboratoire » et est devenu un terrain d’expérimentation idéal.

Vous pouvez aussi retrouver à Bourg Murat, la Cité du Volcan, aussi appelée la maison du Volcan, véritable musée dédié au Piton de la Fournaise ! Le musée, de 6000m² propose une muséographie innovante qui intègre de nombreux dispositifs et maquettes interactifs (Hologrammes, réalité augmentée, ambiances sonores et visuelles…). Plongez au cœur de cet univers dédié au Volcan et apprenez en davantage sur la géologie et l’histoire de la Fournaise de façon très ludique !

maison-du-volcan-piton-de-la-fournaise-cite-bourg-murat-ile-la-reunion-musee-eruption
Cité du Volcan

Randonner au Piton de la Fournaise, une expérience inoubliable !

 

Au préalable, il faut savoir que les randonnées au Volcan ne s’improvisent pas. Un certain nombre de critères sont à prendre en considération afin de vous plonger au cœur du massif de la meilleure des manières. Altitude, température, météo instable et brouillard seront des paramètres importants à ne pas négliger. Vous pouvez voir la météo en direct via les 6 webcams installées et disposées autour du Volcan ou consulter les bulletins météo de la Réunion.

Nous tenons tout de même à vous mettre en garde sur les changements brutaux de météo. En effet, le massif étant placé directement sous l’influence des vents de l’Est, les conditions météo sont relativement instables. Pour accéder au sommet vous devrez suivre un balisage blanc au sol, sauf que  le brouillard peut très vite compliquer votre ascension et vous pouvez perdre ces traces au sol (Dans ce cas, le mieux est de rester sur place, en attendant que le brouillard s’estompe).

Les randonnées, s’effectuant sur des roches volcaniques parfois instables et abrasives, sont considérées comme sportives et des bonnes chaussures de marche sont donc conseillées. De plus, il vous faudra des vêtements chauds car au sommet les températures diminuent et également un vêtement de pluie. Pour compléter votre équipement, n’omettez pas votre crème solaire car vous serez exposé tout au long de la randonnée. Aussi, pensez à prendre de l’eau et de la nourriture en quantité suffisante car l’ascension, bien qu’accessible, n’est pas de tout repos. Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page dédiée à la randonnée du Volcan !

Si jamais vous souhaitez effectuer cette randonnée avec un guide, Bureau Montagne Réunion, organise tous les mercredis des sorties au Piton de la Fournaise. Vous ne randonnerez donc pas seul et vous pourrez en apprendre davantage sur la géologie et l’histoire du Volcan.

Trêve de prévention, si toutes les conditions sont réunies, n’hésitez plus et foncez ! Randonner au Volcan relève d’une expérience incroyable, et les mots sont pesés. Dès lors où vous prendrez la route en direction du parking Pas de Bellecombe vous n’aurez qu’une hâte c’est d’arpenter les sentiers. Déjà, rien que la route à elle seule représente un réel spectacle pour les yeux.

volcan-plaine-des-sables-piton-de-la-fournaise-ile-reunion
© IRT – Emmannuel Virin

Une fois garé, vous marcherez en direction du point de vue du pas de Bellecombe ou vous aurez la chance d’apercevoir au loin le fabuleux Piton de la Fournaise, mais aussi une plaine remplie d’anciennes coulées et un petit cratère du nom de Formica Léo (Nous vous déconseillons de marcher dessus lors de votre descente dans l’enclos pour des raisons de préservation et ainsi éviter l’érosion du cratère). Dès lors, vous serez transcendé et admiratif du panorama qui s’offre à vous.

randonnee-piton-de-la-fournaise-hiking-volcan-cratere-formica-leo-ile-la-reunion
© IRT – Lionel Ghighi

De là, descendez dans l’enclos et commencez votre ascension en suivant le balisage prévu à cet effet. Il vous faudra plus ou moins 3 heures en fonction de votre niveau de marche pour atteindre le sommet et notamment les deux cratères Bory et Dolomieu. Une fois là haut, c’est un gouffre monumental de plus de 300m qui se trouve là, juste sous vos yeux. C’est un paysage à peine réaliste, qui vous plonge dans une ambiance digne des plus grands films de science fiction. Littéralement, vous avez le sentiment d’être dans un autre univers, une autre planète. Les paysages lunaires qui vous entourent, bien que fantastiques, ne sont rien face à cette immensité géologique. Vous comprendrez très rapidement que Dame-Nature n’a pas de demi-mesure et que l’humain ne représente pas grand-chose à côté de ces créations hors norme. Le temps est à la contemplation, perché à plus de 2600m d’altitude, profitez pleinement de ce moment d’exception. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut marcher et s’aventurer au sommet d’un des volcans les plus actifs au monde !

Une fois les émotions un peu redescendues, ce sera à votre tour de revenir sur vos pas afin de rentrer, des étoiles plein les yeux. Débutez la descente en faisant attention où vous posez les pieds, le terrain peut être quelque peu glissant. Vous aurez la chance de traverser des anciennes coulées, aux couleurs irréalistes, des roches bleues, roses, jaunes, oranges, argentées, c’est un arc en ciel de couleur sur lequel vous poserez un pied devant l’autre, pour une immersion totalement dingue.

Afin de profiter du Volcan d’une autre manière, vous pouvez suivre la route des laves au Sud de l’île et vous offrir une sortie tunnels de lave, et ainsi explorer un univers géologique exceptionnel ! Dépaysement garanti ! Vous pouvez voir un aperçu de l’activité sur notre page dédiée.

La route pour accéder au Volcan est tout de même relativement longue et nous vous conseillons fortement, afin de profiter pleinement de votre séjour, de vous arrêter au gîte du Volcan où vous pourrez passer une nuit dans le seul hébergement à proximité immédiate du Volcan. Vous pourrez également en profiter pour réserver vos repas (et pique-nique) mais tout comme la réservation de vos lits, pensez à le faire relativement en avance car ce gite est très prisé ! Si jamais cela vous intéresse, rendez-vous sur Horizon Réunion, où vous pourrez réserver directement votre hébergement !

 

Nous vous souhaitons de vivre d’innombrables et inoubliables aventures au Volcan !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *